Les ingénieurs et les scientifiques de France,
Lyon-Rhône-Ain
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

IESF LYON-RA Conférence "Science et Fausses Sciences" - 9/10/2018

PMIS - Intervention au lycée Rosa Parks à Neuville-sur-Saône
 

L’IESF poursuit ses activités de promotion des métiers d'ingénieur et de scientifique auprès des jeunes des collèges et des lycées.

 

Les aider à matérialiser le métier d’ingénieur pour qu’ils confirment leur appétence s’avère fort salutaire en ces temps de transformation de notre société.

En même temps ils en savent déjà beaucoup … instinctivement !

 

Récit d’une matinée passée au lycée Rosa Parks de Neuville sur Saône – novembre 2018

 

Une 1ère rencontre a concerné deux groupes de 1ère SSI, chaque groupe a été subdivisé en plusieurs équipes de 5 étudiants invités à réfléchir ensemble à 4 questions :

  • Quelles sont les activités quotidiennes d'un ingénieur ou d’un scientifique ?
  • Dans quels secteurs d'activité ces ingénieurs et scientifiques sont-ils a priori le plus représentés ?
  • Dans quelles organisations (privées ou publiques) et dans quels services sont-ils appelés à exercer leur métier ?
  • Quelles sont les qualités essentielles requises ?

 

Il est étonnant de constater que dans l'imaginaire de ces jeunes de 1ère SSI, les activités des ingénieurs et scientifiques sont particulièrement floues. En dehors de « un ingénieur lit des mails et fait des réunions », ce que fait un ingénieur reste un mystère…

 

En même temps, même sans connaître les activités de l’ingénieur et du scientifique, les jeunes ont une remarquable connaissance intuitive des secteurs principaux et des services dans lequel il exerce ainsi que des qualités qu’il a à son actif !

 

Il est encore plus remarquable de voir que ces jeunes sont prédisposés au travail en équipe, à partager leurs idées, à collaborer, à faire émerger la synthèse ou à s’exprimer en public ! Seul le métier d'ingénieur d'affaires suscite doute et débat : est-ce un ingénieur ou un commercial ? Peut-être les deux !

 

Nous avons pu insister auprès de ces jeunes sur les attraits du métier d'ingénieur et du scientifique :

  • Très grande variété des situations où exercer leur capacité d'analyse et de synthèse
  • Très grande ouverture aux autres dans les relations pluriculturelles, pluridisciplinaires et partenariales avec l’écosystème, travail en équipe dans les activités courantes comme dans les activités projet.

 

Ce fut pour IESF Lyon-RA l’opportunité de leur indiquer que les disciplines scientifiques ne suffisent plus et que la capacité de communication orale et écrite, en français, en anglais voire dans d’autre(s) langue(s) sont primordiales :

  • Dans l'animation des groupes
  • Dans la capacité à développer des idées
  • Dans l’aptitude à comprendre et à se faire comprendre des autres.

 

Madame Nathalie Jacques, professeure de SSI a parallèlement pu souligner auprès des lycéens les aptitudes nécessaires : curiosité, envie d’apprendre et d’expérimenter (par essai-erreur), persévérance (ne pas s’arrêter aux premiers obstacles mais les dépasser) qui sont caractéristiques du métier de l'ingénieur et du scientifique… aptitudes qu’ils peuvent et doivent construire dès à présent en 1ère, bien avant les classes préparatoires, les écoles d’ingénieur ou l’université !

 

Finalement, l'enseignement vise à développer les qualités transversales et rémanentes dans le temps, quelles que soient les professions que les élèves exerceront. Il est certain qu’ils connaîtront dans leur parcours professionnel plusieurs métiers dans plusieurs environnements, probablement dans plusieurs pays. Il est très probable que les capacités à analyser, synthétiser, communiquer, partager seront nécessaires dans toutes ces situations.

 

Après avoir découvert lors de cette première rencontre les qualités transversales et la diversité extraordinaire du métier d’ingénieur et du scientifique, le prochain échange consistera pour ces 1ères SSI à rencontrer successivement 4 ingénieurs en « chair et en os » en vue de les questionner sur leur propre métier dans leur propre secteur. C’est ainsi qu’un ingénieur chef de projet,  un ingénieur systèmes d'information, un ingénieur qualité sécurité environnement et un ingénieur chimie-pétrole illustreront ainsi à la fois cette trame commune et cette grande diversité.

 

LE métier d'ingénieur et du scientifique est bien PLURIEL, en constante évolution y compris sur des secteurs et des activités non encore identifiés à ce jour.

 

 

 

Retour

Partenaires

logo Allianz
logo Allianz